LES COULEURS DU JOUR

 

Ces Couleurs sont celles de la fréquence dominante pour la période correspondante (quatre à six jours selon les cas). Elles prédéterminent la nature des évènements et des expériences vécus durant ce temps. Si l’une de vos Clés coïncide avec ces couleurs, votre expérience personnelle de ces fréquences en sera considérablement amplifiée.



Les couleurs du jour

   
Du lundi 24 février 2020
  au dimanche 1 mars 2020


 

Période préparatoire : du 3 au 23 février
Période d’activité intense : du 24 février au 1er mars

Phrase-clé : « Je pacifie le rapport que j’ai avec mon père et je comprends mieux l’énergie des lois. »

  Cette Clé Permet de poser un nouveau regard sur l’énergie des lois et le rapport que nous entretenons avec elles. En tout premier lieu, elle nous parle de la relation que nous avons avec l’archétype, porteur de la loi et de l’autorité : notre père. Elle nous montre que nous ne pouvons absolument pas comprendre la nature et le contenu des lois tant que nous sommes en conflit avec le père et les énergies qui composent cet archétype. Cette Clé nous permet de poser un autre regard sur l’énergie du père. Elle nous apporte une énergie de réconciliation et de pacification en nous permettant de comprendre que notre père n’est qu’un homme comme les autres, que nous avons idéalisé durant notre enfance comme le font tous les enfants, et qui tente, comme nous le faisons nous-même, de mener sa vie du mieux qu’il peut. Les imperfections sont son lot, comme elles le sont pour nous-même, et cela est dans l’ordre des choses. Cette Clé nous montre qu’il est important de se détacher de l’archétype si nous voulons comprendre ce qui se cache au-delà. Au-delà, réside l’énergie des lois qui ne sont pas des systèmes cœrcitifs comme nous les qualifions généralement, mais qui recouvrent les règles de fonctionnement permettant à tous les membres de cette humanité de fonctionner les uns par rapport aux autres. Ces lois sont nos reflets. Majoritairement, elles sont légiférées par des représentants que nous élisons. Elles font du mieux qu’elles peuvent comme le fait notre père. Cette Clé nous montre qu’elles sont similaires à des lois que nous ne remettons jamais en question, les lois de fait, celles que nous ne connaissons pas, celles qui régissent le fonctionnement des différents organes de notre corps et les différentes étapes de la création de la vie, en nous et dans la Nature. Nous pouvons toujours dire que les lois des hommes sont imparfaites et que c’est pour cette raison que nous les contestons. Cette Clé nous permet de comprendre qu’elles sont similaires à la vision déformée que nous avons des lois de la création. Cette Clé nous permet de comprendre que tant que nous ne nous mettons pas en paix et que nous n’acceptons pas de communiquer pacifiquement avec la loi des hommes et l’énergie du père, nous sommes incapables d’aborder les lois universelles. Cette Clé nous permet ainsi d’aborder ce regard, du point de départ que constitue l’abandon des luttes et des rebellions. Elle nous montre que ces rebellions sont alimentées par le mental et l’ego, qui utilisent ce moyen pour maintenir leur prééminence sur notre trajectoire de vie, en entretenant le conflit et la contestation. Ce climat barre la possibilité que nous avons d’observer les lois universelles. Cette Clé nous permet de quitter ces conflits pour entrer en contact avec elles, et progressivement en comprendre la nature et leur fonctionnement. L’acceptation de ce qui se présente et le lâcher prise sont les points de départ du processus.